ÉTUDE SUR LA CONSCIENCE LES FORMES PENSEES L'HOMME ET SES CORPS (Les vérités profondes qui sont la base du Christianisme. t. 6) par Annie BESANT

June 16, 2019

Obtenez le livre ÉTUDE SUR LA CONSCIENCE LES FORMES PENSEES L'HOMME ET SES CORPS (Les vérités profondes qui sont la base du Christianisme. t. 6) par Annie BESANT au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

Titre de livre: ÉTUDE SUR LA CONSCIENCE LES FORMES PENSEES L'HOMME ET SES CORPS (Les vérités profondes qui sont la base du Christianisme. t. 6)
Auteur: Annie BESANT
Broché: 423 pages
Date de sortie: February 5, 2017

Annie BESANT avec ÉTUDE SUR LA CONSCIENCE LES FORMES PENSEES L'HOMME ET SES CORPS (Les vérités profondes qui sont la base du Christianisme. t. 6)

Textes annotés et table des matières et des figures dynamiques.

ÉTUDE SUR LA CONSCIENCE - L'étude du développement de la conscience chez des êtres qui ont pour champ d'évolution un Système solaire est une tâche pleine de difficultés, et pour le moment nous ne pouvons espérer en comprendre qu'une très faible partie, tant la nature en est complexe ; mais il nous est possible de l'étudier de telle manière que nous arriverons à combler les lacunes de notre savoir, en même temps que nous obtiendrons une esquisse générale assez claire, qui nous guidera par la suite dans notre travail.

LES FORMES PENSÉES – L'étude de la pensée est une des parties les plus intéressantes du domaine qui s'étend entre le monde physique et le monde astral. Nos savants, se donnant d'abord à l'étude de l'anatomie et de la physiologie du cerveau, essayent d'en faire la base d'une saine psychologie. Ils passent ensuite dans la région des rêves, des illusions, des hallucinations ; dès qu'ils essayent de créer une science expérimentale en vue d'établir des classifications et des lois, ils pénètrent immédiatement sur le plan astral. Le docteur Baraduc, de Paris, a été sur le point de franchir cette limite en photographiant des images astro-mentales, en obtenant des reproductions de ce qui, au point de vue matérialiste, serait le résultat des vibrations de la substance grise du cerveau.

L'HOMME ET SES CORPS - Au début de notre étude, la nécessité s'impose, pour le lecteur européen, de modifier le point de vue auquel il a coutume de se considérer lui-même. Il faut qu'il parvienne à établir une distinction nette entre l'Homme et les divers corps où l'Homme réside. Nous sommes trop habitués à nous identifier avec les vêtements que nous portons, trop enclins à considérer nos corps comme étant nous-mêmes. Pour arriver à une conception vraie de notre sujet, il faut abandonner ce point de vue et cesser de nous identifier avec de simples enveloppes que nous revêtons pour un temps, et que nous dépouillons ensuite, pour en revêtir d'autres lorsque le besoin s'en fait de nouveau sentir. Nous identifier avec ces corps qui n'ont qu'une existence passagère est aussi enfantin et aussi déraisonnable que de prétendre ne faire qu'un avec nos habits. Ce n'est pas d'eux que nous dépendons ; leur valeur est proportionnelle à leur utilité.